MÉDAILLE COMMÉMORATIVE
DE L’EXPÉDITION DE CHINE

 

 

- 23 janvier 1861 -

 

                                                            

 

HISTORIQUE

 

 

Pour riposter aux tortures que les Chinois avaient infligées à leurs missionnaires, l’Angleterre et la France envoyèrent en 1857 une première expédition qui occupa Canton et contraignit la Chine à signer en 1858 le premier traité de T’ien-tsin ( Tianjin ), accordant aux occidentaux l’ouverture de onze ports chinois.
Mais la réticence de Pékin à appliquer les clauses de ce traité, fit que les forces franco-anglaises se préparèrent de nouveau à intervenir et 8 000 volontaires français, placés sous les ordres du général Charles Cousin-Montauban, marchèrent sur Pékin qui fut pris en octobre.
Un second traité fut alors signé à T’ien-tsin, en octobre 1860, permettant aux occidentaux d’ouvrir des légations à Pékin et aux missions de s’installer en Chine.
Pour récompenser nos soldats et marins, et garder le souvenir de cette épopée, la Médaille commémorative de l’expédition de Chine fut créée par décret impérial, le 23 janvier 1861.
Près de 8 000 médailles furent attribuées avec un diplôme.

 

 

 

BÉNÉFICIAIRES

 

 

La Médaille commémorative de l’expédition de Chine récompensait tous ceux qui prirent part à l’expédition de Chine.

 

 

 

CARACTÉRISTIQUES

 

 

RUBAN

 

 

Largeur de 36 mm.
Jaune, avec au centre, le nom de la ville de Pékin, en caractères chinois ( idéogrammes ) tissés en bleu.

 

 

INSIGNE

 

 

Médaille ronde en argent, du module de 30 mm.
Gravure de Désiré-Albert Barre.

Sur l’avers    : la légende  NAPOLEON III  EMPEREUR  entourant l’effigie de l’Empereur couronné.
                      L’ensemble était encadré d’une couronne de laurier.

Sur le revers : l’inscription  EXPÉDITION  DE  CHINE  1860  entourant le nom des batailles de
                      TA-KOU, CHANG-KIA-WAN, PA-LI-KIAO, PE-KING.
                      L’ensemble était encadré d’une couronne de laurier.

Il est possible de trouver plusieurs variantes de cette médaille, dont la signature de Barre est la plus courante.
Si quelques médailles ne sont pas signées, d'autres présentent les signatures suivantes : Sacristain F. ; S.F. ; E. Falot ; E.F.

 

 

 


 

 

 

TEXTES OFFICIELS

( Liste non exhaustive )

Source :
Bibliothèque nationale de France

 

 

DÉCRET impérial du 23 janvier 1861
qui crée une médaille commémorative de l'expédition de Chine en 1860

Bulletin des Lois - 1861 - N° 8687

 

 

Napoléon, par la grâce de Dieu et la volonté nationale, Empereur des Français, à tous présents et à venir, Salut.

Avons décrété et décrétons ce qui suit :

Art. 1er. — Il est créé une médaille commémorative de l'expédition de Chine en 1860.

Art. 2. — La médaille sera en argent et du module de trente millimètres. Elle portera d'un côté l'effigie de l'Empereur avec ces mots : Napoléon III, Empereur, et de l'autre côté, en légende : Expédition de Chine. – 1860, et en inscription, les noms TA-KOU – CHANG-KIAWAN – PA-LI-KIAO – PE-KING.
Ce médaillon sera encadré des deux côtés par une couronne de lauriers.

Art. 3. — Les personnes qui auront obtenu la médaille la porteront sur le côté gauche de la poitrine, attachée à un ruban jaune dans lequel sera tissé en bleu et en caractères chinois le nom de la ville, de PE-KING.

Art. 4. — La médaille est accordée par l'Empereur à tous ceux qui auront pris part à l'expédition de Chine, sur la proposition du ministre duquel dépend le corps ou le service auquel ils auront été attachés.

Art. 5. — Nos ministres sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera inséré au Bulletin des lois.

Napoléon.

 

 

 


 

 

 

DÉCRET impérial du 25 mars 1861
sur la discipline des titulaires de la
médaille commémorative de l'expédition de Chine

Bulletin des Lois - 1861 - N° 8912

 

 

Napoléon, par la grâce de Dieu et la volonté nationale, Empereur des Français, à tous présents et à venir, Salut.

Vu les décrets des 26 avril 1856 et 10 juin 1857, qui autorisent les militaires et marins de tous grades qui ont fait les campagnes de Crimée et de la Baltique à porter les médailles instituées par LL. MM. la reine d'Angleterre et le roi de Sardaigne, en commémoration de ces campagnes ;
Vu le décret du 12 août 1857, portant institution de la médaille de Sainte-Hélène ;
Vu le décret du 11 août 1859, qui crée une médaille commémorative de la campagne d'Italie ;
Vu les décrets des 26 février 1858, et 24 octobre 1859, qui rendent applicables aux titulaires desdites médailles, les dispositions des décrets des 16 mars et 24 novembre 1852, sur la discipline des membres de la Légion d'honneur et de la Médaille militaire ;
Vu le décret en date du 23 janvier 1861, portant création d'une médaille commémorative de l'expédition de Chine ;
Sur la proposition de notre grand chancelier de l'ordre impérial de la Légion d'honneur ;
Le conseil de l'ordre entendu,

Avons décrété :

Art. 1er. — Les dispositions disciplinaires du titre 6 du décret du 16 mars 1852 et du décret du 24 novembre suivant sont applicables aux titulaires de la médaille commémorative de l'expédition de Chine.

Art. 2. — Sont également applicables aux titulaires de la médaille de l'expédition de Chine les dispositions de notre décision en date du 26 février 1858, portant :
1° que les ministres secrétaires d'Etat aux départements de la guerre et de la marine sont autorisés à prononcer, par mesure disciplinaire, contre tout militaire en activité de service, pendant un temps qui ne pourra excéder deux mois, la suspension du droit de porter les insignes de la médaille de Sainte-Hélène et des médailles décernées par LL. MM. la reine d'Angleterre et le roi de Piémont, en commémoration des campagnes de Crimée et de la Baltique ;
2° que les ministres de la guerre et de la marine sont, en outre, autorisés à déléguer cette faculté aux généraux en chef des armées de terre et de mer, aux commandants des divisions militaires ou actives des armées de terre, aux préfets maritimes et aux commandants des forces navales des armées de mer.

Art. 3. — Nos ministres d'Etat, de la justice, des finances, de l'intérieur, de la guerre et de la marine, et notre grand chancelier de l'ordre impérial de la Légion d'honneur, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret.

Napoléon.

Par l'Empereur :
Le ministre de la guerre, J. Noulens.
Le ministre de la marine, Gauthier.

 

 

 


 

 

 

CIRCULAIRE du 26 avril 1861 - B.O. 1861 - Page 308 - Texte non disponible.

 

 


 

 

CIRCULAIRE du 11 juin 1862 – Instruction pour la répartition, dans la Marine, de la médaille commémorative de la campagne de Chine – Liste des bâtiments qui ont fait partie de l'expédition - B.O. 1862 - Page 531 - Texte non disponible.

 

 


 

 

CIRCULAIRE du 18 juillet 1862 – Instructions complémentaires pour la répartition de la médaille commémorative de la campagne de Chine - B.O. 1862 - Page 84 - Texte non disponible.

 

 

 

 

 


Retour liste initiale

 

 

 

 

 

 www.france-phaleristique.com